Que dire ?

Publié le par Maryl'n

 

S5030990

Comment ne pas l'être lorsque vous êtes si heureuse d'aller au travail, de créer, de découvrir, de partager, ...

Comment ne pas l'être lorsque vous êtes en compagnie de passionnés

Comment ne pas l'être lorsque tout s'arrête lorsque personne n'y est pour rien 

Comment avaler la pilule si douloureuse lorsque vos patrons ne peuvent plus vous gardez, qu'ils sont aussi en colère que vous de cette séparation, car ils ne peuvent pas passer au dessus des lois

Comment ne pas vouloir tout jeter contre les murs lorsque la vie nous offre un si beau poste d'assistante styliste avec un homme aussi passionné que déterminé et fort comme Monsieur Le Cauchois et qu'elle vous le reprend brutalement

Comment ne pas l'être lorsque vous n'êtes pas en faute et que le choix est une injsutice

 

Je n'ajouterai rien peut être que si après tout, je n'ai pas hâte d'être au 29 septembre à 12h. J'aimerai retourner dans le passer et modifier les choses pour éviter ça.


La nouvelle est tombée vendredi matin de la semaine dernière, depuis je suis perdue, triste, en colère et dégoûtée

 

Pendant ces derniers jours, Monsieur Le Cauchois et moi avions eu cette expression :

"the show must go on"

 

Pour voir la version parolier cliquez sur le titre souligner
 

 

      p.s; Nicolas, Hélène si vous lisez cet article, sachez que je ne vous en veux pas et que je serai toujours là si besoin, bon courage 


J'aimerai aussi faire une parenthèse :

vous les gens qui voyaient des voitures ne pas bougainet, sachez que même si vous n'êtes pas là pour surveiller vos voisins, leur voiture bougent !!!!!! appeler pas la fourrière mais laisser un mot du genre : " est ce que tu bouge parfois ?" Car pour récupérer notre voiture c'est près de 200 euros donc quand on est smicard ... et c'est franchement pas le moment !!!!!!!!!!!

Publié dans Madame Pipelette

Commenter cet article

Ava 22/09/2012 14:39

ah si je comprends bien, il n'est pas décisionnaire, même si la marque est à son nom ?
je ne vois pas ce qu'il y a de compliqué : les CDD sont régis par des règles bien précises, comme les contrats aidés.
Je crois qu'il ne faut pas que tu te laisses faire, et embarquer par un sentimentalisme.
Cela nous arrive tous plus ou moins de se retrouver face à des promesses non tenues, et de plus en plus !
C'est le coup classique : tu te défonces dans l'attente d'une confirmation, et hop au dernier moment il y a toujours une bonne excuse.
Je l'ai connu tellement ce cas de figure.
Dans mon dernier poste, parce que j'avais été intérimaire, je devais travailler plus que les autres, et si je n'étais pas contente, je n'avais qu'à retourner à l'intérim et voila tout !
En plus, ce sont celles qui en faisaient le moins possible qui voulaient passer cadres, alors que moi, située au-dessus, je ne l'étais pas.
Le directeur du département a mis les choses en ordre : je suis passée "cadre" (mon statut habituel) et pas les autres.
Je te conseille de préparer ton cv, de l'envoyer, de ne pas attendre une autre "hypothétique" promesse.
Il y a eu un reportage, il y a peu de temps sur une société qui utilisait du personnel français, je ne sais plus laquelle, je ne sais plus si c'est Hermès, et avec différents sites de
production.
Ils forment et emploient ensuite directement en CDI. Renseigne-toi !
bisous ma belle !

Maryl'n 22/09/2012 17:50



crois moi, c'est plus complexe que ça, sans t'offenser . Ce sont les banques qui les ont mis au pied du mur, je ne fais pas de sentimentalisme crois moi.



Ava 19/09/2012 22:24

zut, de rage, j'ai oublié de mettre le lien vers le site :
http://cestauprogramme.france2.fr/
re-bisous

Maryl'n 20/09/2012 07:27



c'est pas grave 



Ava 19/09/2012 22:23

alors là, je ne m'attendais pas à cela ! si je comprends bien, il s'agit d'un contrat "aidé", et il y a des échéances.
Pourquoi ne t'embauche-t-il pas "cash" en CDI, si tu es si bien que cela et qu'il t'apprécie ?
Son entreprise doit bien tourner quand même pour lui offrir un vrai poste d'assistante, sinon il faut qu'il revoie sa manière de travailler, car toi, tu en fais les frais.
Tiens sur France2, tu peux postuler pour aller assister à un défilé avec une journaliste... là, sur le site, dans appel à témoins... je t'inscrirai bien directement, mais je te laisse le faire
:
Venez assister à un défilé !
Vous êtes passionnée de mode, et avez toujours rêvé de découvrir les coulisses d’un défilé… Ca tombe bien puisque notre chroniqueuse mode Karine Couëdel vous propose de l’accompagner très
prochainement lors d’un défilé Haute couture ! Contactez-nous !
>> Par Internet cliquez-ici

bisous

(il ne faut pas dire "tu n'as pas de chance", mais je crois que ton boss s'est engagé un peu à la légère.. il me semblait bien qu'il était question d'un CDI : comment pense-t-il le financer ? )

Maryl'n 20/09/2012 07:32



malheureusement c'est beaucoup plus compliquer que cela d'où la rage que j'ai et ainsi que mes boss, mais tu sais, je dis que Nicolas est mon boss mais il est comme moi employé et le mari de la
boss


merci pour l'astuce, je vais en parler à Nicolas


belle journée


bisous



Mademoiselle Pâquerette 19/09/2012 10:34

Oh, méga merde, je ne sais même pas quoi dire en lisant ça... :'(

Maryl'n 19/09/2012 20:31



je sais, c'est loin des articles où je fais le clown ou de ceux où je fait ma décalée mais j'avais besoin de le dire et l'écrire.


désolée ma belle 


passe une belle soirée


gros bisous



Mousse 19/09/2012 07:22

Bonjour ma douce,
J'ai des frissons, pourquoi te licencier ?
C'est certainement comme chez nous, des contrats pour les sans emploi, ils donnent l'impression aux chômeurs qu'ils ont du travail et c'est pour mieux le reprendre.
C'est vraiment injuste, je comprends ta colère, elle est légitime.
Te voilà de nouveau à la case départ, ton coeur est certainement bien en peine, tu te plaisais, tu offrais beaucoup à ce monsieur.
C'est vraiment triste.
Ne baisse pas les bras, il te reprendra peut-être un jour, dans d'autres conditions.
Bon courage.
Bonne journée, bisous.

Maryl'n 19/09/2012 20:34



Mon coeur est en berne c'est le cas de le dire, mais mes boss et moi voyons pour une solution à venir pour que je revienne mais nous devons étudier toutes les pistes pour éviter les drames comme
c'est le cas en ce moment. mais tu sais autant lui que moi avons appris l'un de l'autre, comme dit sa femme : vous êtes une bonne équipe.


merci pour tes mots et tes encouragements


belle soirée à toi 


gros bisous